Coup sur coup, deux autorités de contrôle européenne viennent de déclarer illégal l’usage de Google Analytics, compte-tenu des transferts de données vers les Etats-Unis opérés par cet outil. La première décision a été rendue fin décembre par la DSB autrichienne, et la seconde a été prise par la CNIL française, le 10 février 2022. Dans le cas de la CNIL, la décision prend la forme d’une mise en demeure adressée à un « gestionnaire de site web français » de…